Programmes d’éducation interprofessionnelle expérientiels: un lien manquant à de meilleurs soins du diabète

Quatre-vingt pour cent des patients atteints de diabète ont des taux de sucre sanguin incontrôlés, de pression artérielle ou de cholestérol. Le manque de communication entre les professionnels de la santé et l’incapacité à inclure les pharmaciens communautaires lorsque les patients passent aux soins ambulatoires pourraient être en grande partie à blâmer.

 

La Revue de la formation continue dans les professions de la santé a publié une étude qui a évalué l’effet de la formation interprofessionnelle (IPE) sur la qualité des soins du diabète. Les programmes de FIP encouragent la collaboration et la connaissance entre les professions de la santé en utilisant l’apprentissage réciproque dans des situations de pratique réalistes. Idéalement, le travail d’équipe se traduit par une habitude de communication ouverte entre tous les professionnels de la santé.

 

L’étude a utilisé le programme Diabetes, Multidisciplinary and Experiential (DIAMANTE) pour préparer les pharmaciens communautaires à gérer les patients diabétiques dans le cadre d’une approche en équipe. DIAMANTE est un cours de deux semaines dirigé par divers professionnels de la santé (p. Ex. Endocrinologues, pharmaciens, diététistes, podiatres). La stratégie de DIAMANTE est d’améliorer la compréhension à travers des cas de patients et une participation active dans des situations cliniques potentielles avec l’aide d’experts.

 

Les chercheurs ont administré une enquête à 10 participants 1 semaine avant et 2 semaines après la formation pour quantifier leurs connaissances, améliorations et attitudes envers le programme. Les participants ont indiqué qu’ils avaient beaucoup plus appris de la conception interactive et expérientielle que les formations traditionnelles basées sur des conférences. Ils ont également exprimé un respect accru pour les autres professionnels de la santé grâce à l’approche interactive.

 

Les résultats de l’évaluation clinique ont montré une forte augmentation des connaissances sur le diabète. Chaque participant a obtenu un score de 100% à l’examen de sortie. Une majorité de participants recommanderaient le programme DIAMANTE à leurs collègues.

 

La petite taille de l’étude et le manque de suivi des effets à long terme de DIAMANTE limitent légèrement son applicabilité. Mais ses effets positifs sur les connaissances, la confiance et le travail d’équipe des pharmaciens communautaires semblent des raisons suffisamment fortes pour commencer à administrer des programmes expérientiels comme DIAMANTE dans chaque pharmacie.

 

L’utilité des programmes IPE d’apprentissage actif en collaboration pourrait, avec quelques ajustements, être étendue à la prise en charge de toutes les maladies chroniques, et pas seulement du diabète.